NULL

Muscle long extenseur radial du carpe : douleurs et trigger points

Le muscle long extenseur radial du carpe est un muscle situé en haut de l’avant-bras, souvent responsable du tennis elbow.

Ce muscle étant souvent surchargé, il a tendance à développer une “hypertonie” – une tension musculaire exagérée – et cela peut générer des trigger points susceptibles de causer des douleurs sur la face externe du coude.

Cependant, vous pouvez détendre ce muscle avec un automassage et le libérer des trigger points.

Cela va permettre de diminuer les douleurs causées par ce muscle.

En cas de tennis elbow, il est important de repérer tous les autres muscles éventuellement responsables de ces douleurs pour les masser, le cas échéant.

Vous trouverez toutes les instructions correspondantes sur ma page consacrée au tennis elbow.

1. Zones de douleur, symptômes et diagnostics différentiels

1.1 Zones de douleur

Si la tension au repos de ce muscle augmente à cause d’une surcharge, il deviendra sensible à la pression au bout d’un certain temps et générera des douleurs localement ainsi qu’à l’épicondyle latéral, « le siège du tennis elbow ».

Les trigger points dans le muscle, quant à eux, peuvent également causer des douleurs sur la face arrière de l’avant-bras jusqu’à l’espace entre le pouce et l’index.

Souvent, les douleurs commencent au niveau de la face externe du coude, puis elles irradient à tous les endroits mentionnés.

1.2 Symptômes et troubles

Les douleurs constituent habituellement les principaux troubles.

Cependant, les trigger points présents dans le muscle peuvent aussi conduire à une « pseudo-faiblesse musculaire ».

Il vous deviendra alors difficile de donner une poignée de main ferme, d’ouvrir une porte ou de dévisser le couvercle d’un bocal en verre.

Il pourrait même arriver que vous ne puissiez plus tenir une tasse.

Si tel est le cas, il faudra vérifier la présence de trigger points au niveau des extenseurs de la main et même consulter un neurologue afin d’écarter toute séquelle nerveuse.

Heureusement, ces dernières sont relativement rares.

1.3 Les diagnostics différentiels

Les trigger points dans le muscle long extenseur radial du carpe et au niveau des extenseurs du poignet en général peuvent causer des douleurs pouvant être très semblables à celles des diagnostics suivants.

Notez que l’hypertonie musculaire et les trigger points font très souvent partie des nos « douleurs quotidiennes », mais pas seulement.

Les diagnostics suivants sont envisageables et peuvent aussi générer des douleurs :

  • dysfonction articulaire du poignet
  • radiculopathie en C5-C6
  • arthrite
  • ténosynovite (inflammation du tendon et de sa gaine synoviale)

2. Origine, insertion et innervation

Pour faire simple, le muscle s’étend de la base de l’humérus jusqu’au poignet. Ci-contre, vous trouverez un schéma du muscle avec les insertions anatomiques précises.

Origine

  • Crête supra-épicondylaire latérale de l’humérus

Insertion

  • Os métacarpien II

Innervation

  • Le muscle est innervé par le nerf radial.

Trigger points

  • Se forment souvent aux points indiqués par X.

3. Fonction

L’une des principales fonctions de ce muscle et du groupe des muscles extenseurs est la stabilisation du poignet lors de mouvements de préhension.

Sans cette fonction, nos poignets se plieraient à chaque mouvement de préhension, rendant impossible des prises fermes car les muscles correspondant ne peuvent plus se contracter correctement.

Essayez vous-même. Pliez le poignet au maximum et essayez de serrer fermement votre poing. Le groupe des muscles extenseurs du poignet sert donc à attraper avec force.

En outre, le muscle long extenseur radial du carpe étire aussi le poignet et le plie vers le pouce.

1

Extension du poignet

2

Abduction du poignet

4. Sollicitation excessive et formation de trigger points dans le muscle long extenseur radial du carpe

Les surcharges se produisent lorsque le muscle est soumis à un effort excessif de façon répétée

En particulier les mouvements de préhension peuvent être problématiques à long terme.

Exemples :

  • serrer des vis
  • essorer une serviette
  • jardiner
  • jouer au tennis
  • pratiquer l’escalade, le bloc (bouldering) et la gymnastique

Notez que ces activités ne génèrent pas nécessairement des douleurs.

Les surcharges sont toujours à considérer de façon relative. Elles dépendent aussi du temps que vous laissez au muscle pour s’adapter à l’effort, si vous faites des mouvements de compensation et si le muscle est déjà entraîné.

Si un muscle est entraîné régulièrement aux efforts et est régulièrement détendu, il s’adaptera et provoquera rarement des troubles !

5. Muscle long extenseur radial du carpe : palpation

Vous n’aurez pas de difficulté à sentir les extenseurs du poignet, en revanche il sera sans doute plus difficile de les distinguer les uns des autres, car ils sont très proches.

Ne vous inquiétez pas. Il n’est pas important d’être capable de sentir le muscle.

Du fait que ce dernier développe habituellement des troubles avec les autres muscles extenseurs, il vous suffira juste de repérer les points douloureux dans la zone et de les masser!

Pour ceux qui souhaiteraient tout de même essayer, voici mon guide de palpation du muscle.

  • Placez vos doigts sur la moitié et au milieu de l’avant-bras et pliez le poignet plusieurs fois vers le pouce.
  • Chaque fois que vous le ferez, vous sentirez le muscle se tendre.
  • Maintenant, palpez ses fibres vers le haut en direction du coude, mais ne le confondez pas avec le long supinateur, plus épais qui lui est adjacent.

6. Automassage du muscle long extenseur radial du carpe

Pour l’automassage du muscle long extenseur radial de la carpe, la balle de massage est parfaite.

Il est préférable ici d’utiliser une balle dure. Pour la plupart d’entre vous, la balle de tennis ou similaire sera trop molle.

  • Placez la balle au milieu de l’avant-bras et appuyez-vous contre un mur.
  • Maintenant, faites rouler la balle lentement sur l’avant-bras et repérez les points douloureux.
  • Massez chacun de ces points environ 10 à 15 fois par mouvements linéaires très lents et courts, en commençant juste avant et en terminant juste après le point.

Les points douloureux sont situés dans la moitié supérieure de l’avant-bras.

Expérimentez la position du corps et n’oubliez aucune zone. L’image du massage montre un exemple de position qui a bien fonctionné pour moi !

Faites attention à ce que les mouvements de roulement partent bien des jambes et pas de l’épaule. Effectuez de petits squats pour bouger la balle !

Littérature

  • Calais-German, Blandine. Anatomy of Movement. Seattle: Eastland Press, 1993. Print
  • Davies, Clair, and Davies, Amber. The Trigger Point Workbook: Your Self-Treatment Guide For Pain Relief. Oakland: New Harbinger Publications, Inc., Print
  • Simons, David G., Lois S. Simons, and Janet G. Travell. Travell & Simons’ Myofascial Pain and Dysfunction: The Trigger Point Manual. The Lower Extremities. Baltimore, MD: Williams & Wilkins, 1993. Print.
  • Schünke, Michael., Schulte, Erik, and Schumacher, Udo. Prometheus: Lernatlas der Anatomie. Stuttgart/New York: Georg Thieme Verlag, 2007. Print