NULL

Le traitement du tennis elbow ou épicondylite, cela va tout seul !

Traitement de l’épicondylite : Pouvez-vous vraiment soigner vous-même votre tennis elbow ?

Une question légitime au vu du grand nombre de personnes en souffrant et du fait des effets plutôt décevants des traitements.

En règle générale, la réponse à cette question est oui. Vous pouvez soigner vous-même un tennis elbow, et ce, de manière très efficace.

Il vous suffit d’avoir quelques connaissances rudimentaires sur ce symptôme largement répandu.

Cette page est consacrée au traitement efficace du tennis elbow, car c’est ce que la plupart d’entre vous recherchent.

Avant tout, ce qui me tient à cœur, c’est l’application de l’information fournie ici.

1. Le traitement de l’épicondylite

Dès la première apparition de douleurs sur la face externe du coude, on se demande ou on interroge son médecin : Et maintenant ? Quelle crème m’aidera le mieux ? Existe-t-il un quelconque remède miracle contre l’épicondylite ?

Disons-le d’emblée : le plus souvent, les pommades ne donnent des résultats que peu ou pas satisfaisants, et il n’existe pas de remède maison miracle. En tout cas, pas que je connaisse.

Le tennis elbow et les douleurs associées sont presque toujours provoqués par des muscles tendus et des trigger points.

Par ailleurs, les tensions musculaires se transmettent aux tendons concernés où ils peuvent causer des inflammations.

L’automassage des muscles en question s’avère être un traitement très efficace. Il soulage la tension musculaire, peut éliminer les trigger points et ôter par là même la raideur excessive des tendons.

Ci-dessous sont décrits les massages de certains muscles et zones du corps souvent responsables de l’apparition de douleurs dues au tennis elbow. Souvent, il n’est même pas utile de masser toutes ces zones.

Concentrez-vous seulement sur les muscles et zones qui sont douloureuses et sensibles au toucher. Afin de les localiser, suivez les étapes suivantes expliquées sur cette page.

2. Traitement de l’épicondylite : description de l’automassage

L’automassage comme thérapie contre l’épicondylite, ça fonctionne ?

Vous pourrez vous en convaincre à l’usage. Il vous suffit d’une balle de massage, de vos mains et d’un peu de patience.

2.1 Traitement de l’épicondylite : automassage de l’avant-bras

Muscles : long supinateur, muscle long extenseur radial du carpe, extenseur des doigts, supinateur

Nous commencerons par le massage des muscles de l’avant-bras, une zone souvent douloureuse lors d’un tennis elbow.

Pour cette zone, il vaut mieux utiliser une balle de massage.

  • Placez la balle sur la face extérieure de votre avant-bras et appuyez-la contre un mur.
  • Faites rouler la balle très lentement sur votre avant-bras tout en exerçant une pression et cherchez les points douloureux. Passez entièrement en revue la moitié supérieure de votre avant-bras.
  • Massez chaque point sensible, en faisant rouler votre balle très lentement dessus chacun – 15 fois maximum.
  • Concentrez-vous sur un seul point et travaillez uniquement celui-ci.

L’image suivante vous aidera à rechercher ces points douloureux.

Elle vous montre les zones de l’extérieur de l’avant-bras les plus fréquemment concernées par les tensions.

2.2 Traitement de l’épicondylite : automassage du bras/du coude

Muscles : anconé, triceps brachial

Commençons par le triceps brachial. C’est le muscle situé à l’arrière du bras.

Il joue souvent un rôle important lors du traitement de l’épicondylite.

Deux zones en particulier sont à privilégier pour le massage de ce muscle, je vais vous les montrer.

Commençons par le massage de la zone centrale du triceps.

  • Levez légèrement le bras et pincez le muscle au milieu et à l’arrière de votre bras.
  • Veillez à bien attraper le muscle et pas seulement la peau – ainsi que le tissu adipeux.
  • Rouler le muscle maintenant entre vos doigts et recherchez les points douloureux.
  • Si vous en repérez un, pétrissez-le au maximum 15 fois en le roulant entre vos doigts par des mouvements de va-et-vient en utilisant la technique du pouce et de l’index.

Pour le côté externe inférieur du triceps, utilisez à nouveau la balle de massage.

  • Positionnez la balle sur le côté de votre bras, quelques centimètres au-dessus du coude.
  • Passez cette zone en revue avec la balle pour repérer les points sensibles à la pression.
  • Massez chacun de ces points 15 fois maximum par lents roulements.
  • De préférence, pratiquez ces mouvements de massage linéaires le long des fibres du muscle, c’est-à-dire en effectuant des mouvements de va-et-vient.

Continuons avec l’anconé.

Pour ce muscle, il est impératif que vous connaissiez la technique pression et mouvement.

  • Localisez d’abord la pointe de votre coude avec votre index.
  • À partir de là, glissez d’environ 1 à 2 cm vers l’intérieur.
  • Puis fermez votre poing, tout en contractant l’ensemble de votre bras, en veillant à tendre légèrement le coude, vous pouvez sentir l’anconé sous vos doigts.
  • Pour le masser, appuyez sur le muscle et étirez et pliez le coude plusieurs fois.

2.3 Traitement du tennis elbow ou de l’épicondylite : automassage de l’épaule

Muscle : supra-épineux

Même si le supra-épineux, ce muscle situé dans l’épaule, ne se trouve pas en contact direct avec votre coude, il peut provoquer des douleurs qui ressemblent à celles du tennis elbow.

Si par ailleurs des trigger points se développent dans ce muscle, alors ils peuvent irriter votre système nerveux et envoyer des douleurs à l’épicondyle latéral du coude et ainsi donner la sensation d’un tennis elbow.

Pour cette raison, il est indispensable que vous passiez ce muscle en revue dans le cadre du traitement de l’épicondylite.

1

Placez votre main en cuillère et posez vos doigts directement sur l’épine de votre omoplate.

L’épine de l’omoplate est la ligne osseuse que vous pouvez sentir sur votre omoplate.

2

Exercez une pression avec vos doigts sur cette zone puis levez et baissez votre bras plusieurs fois.

Grâce à ce mouvement, vous devriez sentir que le muscle bouge sous vos doigts. Il s’agit du supra-épineux.

Faites un massage court car vos doigts se fatiguent vite !

  • Massez-le à l’aide de la technique pression et mouvement en maintenant la pression avec vos doigts et levez et baissez votre bras environ 10-15 fois.
  • Concentrez-vous uniquement sur les points douloureux puisque ce sont eux qui posent problème.
  • Expérimentez aussi la position de vos doigts. Un ou deux centimètres plus à droite ou à gauche, au-dessus ou en dessous font parfois une différence décisive.
  • Pour varier, vous pouvez aussi masser le supra-épineux avec le Trigger Fairy. L’avantage de ce massage est de ne pas fatiguer les doigts et ainsi de pouvoir masser plus longtemps.

Massage du supra-épineux avec le Trigger Fairy

1

Placez le Trigger Fairy sur le muscle.

2

Pour masser le supra-épineux, levez plusieurs fois votre bras sur le côté.

3. Auto-évaluation de l’efficacité de votre traitement du tennis elbow

  • Sur quel muscle et dans quelle zone du corps, l’automassage vous a le plus aidé ?
  • À quel endroit a t-il soulagé la douleur ou pas ?
  • Quelles zones se sont avérées être les plus sensibles ?

Surveillez toujours la réaction de votre corps au massage et concentrez-vous sur les zones qui ont donné les meilleurs résultats.

J’espère que cette description du traitement de l’épicondylite vous a aidé à soulager votre douleur et à l’éliminer durablement.

Bien que ces techniques soient très efficaces, ne vous attendez pas à un miracle. Il se passera encore des semaines et des séances de massage avant que votre tennis elbow ne disparaisse complètement.

Soyez assidu.