NULL

Traitez vous-même les douleurs à la pointe du coude

Les douleurs à la pointe ou à l’arrière du coude sont souvent occasionnées par des muscles tendus.

Sur cette page, vous découvrirez quels sont les muscles responsables et comment les assouplir par un automassage.

C’est aussi simple que ça en a l’air. Ne soyez pas sceptique face à l’automassage – comme tant d’autres –, lancez-vous tout simplement.

1. Les douleurs à la pointe du coude : quels sont les muscles responsables ?

Ne soyez pas effrayés par les noms apparemment compliqués des muscles suivants. Ils vous semblent juste étranges parce que vous n’êtes pas encore familiarisés avec leurs origines latines. Ce n’est pas une raison pour reculer.

Très souvent, les douleurs au coude sont provoquées par le triceps brachial et/ou le muscle dentelé postérieur supérieur.

Le triceps est en effet relié à son tendon, à la jonction de la pointe du coude aussi appelée olécrane.
S’il est tendu, il transmet l’excès de tension au coude où se déclenchent alors des douleurs.

Le dentelé postérieur supérieur n’est certes pas un muscle du coude – il se situe en dessous de l’omoplate –, cependant il peut y causer des douleurs.

Dans ce cas, ce sont les trigger points de ce muscle qui en sont responsables.

Ils apparaissent suite à une forte sollicitation et peuvent même déclencher des douleurs dans des zones du corps qui ne sont apparemment pas liées. Ici, à la pointe du coude.

2. Se débarrasser des douleurs à la pointe du coude

Une trop grande tension musculaire et des trigger points peuvent être parfaitement traités voire même éliminés grâce à un automassage.

Il vous faudra un peu de patience et de bonne volonté pour trouver les muscles concernés et pratiquer l’automassage.

Nous démarrons dès le paragraphe suivant de cette page !

2.1 Automassage du triceps brachial

Commençons par le massage du triceps brachial. En cas de douleurs à la pointe du coude, c’est avant tout la région juste au-dessus du tendon qui pose problème.

C’est pourquoi vous allez concentrer votre massage sur cette zone. Vous allez utiliser ici la technique pression et mouvement.

  • Mettez votre main en cuillère et appuyez vos doigts sur le muscle à l’arrière du haut de votre bras – là vous sentez le triceps.
  • Maintenant, pliez et tendez votre coude à plusieurs reprises.
  • À chaque étirement – en particulier à la fin de l’étirement –vous sentirez quand le muscle se contracte/se tend.

L’avantage de cette technique de massage est que la zone de massage est très facile à atteindre. L’inconvénient est qu’on peut facilement glisser du tendon.

Une variante pour le massage du triceps est d’utiliser le massage avec les doigts.

  • Pour cela, asseyez-vous sur une chaise et relâchez votre coude.
  • Orientez votre coude de manière à ce que celui-ci pointe vers votre ventre.
  • Maintenant, placez l’articulation de l’index de la main opposée directement sur le tendon du triceps.
  • Appuyez maintenant avec votre bras contre l’articulation et tournez le poignet de la main qui masse.
  • Massez les points douloureux du tendon de cette manière 10 à 15 fois.

2.2 Automassage de votre muscle dentelé postérieur supérieur

Continuons avec le muscle dentelé postérieur supérieur. Ici, il est préférable d’utiliser une balle de massage.

Avant toute chose, un détail important : pour atteindre ce muscle, vous devez lever le bras du côté concerné à hauteur de votre poitrine et tenir la position. Sinon le massage n’aura aucun effet.

  • Placez une balle à l’arrière de votre dos en haut de l’omoplate et adossez-vous au mur.
  • Puis tournez le bras comme décrit plus haut.
  • Maintenant les fibres de votre muscle dentelé postérieur supérieur sont « libérées » et peuvent être massées.
  • Exercez une pression avec la balle sur votre dos et faites-la rouler le long de l’omoplate côté intérieur.
  • Vous trouverez certainement plusieurs points très douloureux. Si ce n’est pas le cas, cherchez encore avec soin jusqu’à ce que vous soyez sûr d’avoir passé correctement en revue toute la zone.
  • Si vous trouvez un point sensible, faites rouler la balle uniquement sur ce point 10 à 15 fois.
  • Répétez l’opération jusqu’à ce que l’intérieur de l’omoplate soit examiné dans son ensemble et que tous les points sensibles aient été massés.

Merci de votre visite!

4. Un dernier conseil

Pratiquez le massage de ces deux muscles quotidiennement jusqu’à ce que vos douleurs à la pointe du coude aient complètement disparu.

Important ! Au départ, vous éprouverez peut-être des difficultés à repérer les bons muscles mais n’abandonnez pas.

Si vous ne réussissez pas du premier coup, ce n’est pas grave. Exercez-vous un peu et profitez-en pour découvrir votre corps, car c’est bien de cela dont il s’agit.

Vous devez pouvoir y consacrer un peu de temps. Grâce à cela, vous apprendrez à mieux connaitre votre corps, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Merci d’avoir pris le temps de lire ces informations.