NULL

Muscle dentelé postérieur et supérieur : douleurs et trigger points

Le petit dentelé postérieur et supérieur est un muscle souvent méconnu, lorsqu’il s’agit de douleurs à l’épaule.

Il est caché sous l’omoplate et joue un rôle décisif dans de nombreuses douleurs à l’épaule,  surtout lorsqu’ il est atteint de tensions ou de trigger points.

Grâce à une petite astuce, vous pouvez vous le libérer de ceux-ci facilement.

Voilà tout ce dont vous avez besoin : une balle de massage et un mur contre lequel vous appuyer.

1. Zones de douleur, symptômes et diagnostics différentiels

1.1 Zones de douleur

Un petit dentelé postérieur et supérieur en tension est sensible à la pression et peut causer des douleurs lors de l’ inspiration et donc de la respiration.

Si le muscle est atteint de trigger points, les douleurs peuvent rayonner dans la zone de l’ omoplate, de la poitrine et de tout le bras jusqu’ au petit doigt.

Plus intense est le rouge sur les images, plus il est probable de sentir des douleurs dans la zone concernée, lorsque le muscle comprend des trigger points.

1
2

1.2 Symptômes et troubles

Les douleurs dans la zone de l’épaule se ressentent très profondément la plupart du temps et s’aggravent souvent lorsque vous levez les bras vers l’avant.

De plus, il est possible de ressentir des douleurs, lorsque vous vous couchez sur le dos, dans la mesure où vous chargez ici le muscle avec le poids de votre corps.

1.3 Les diagnostics différentiels

Les diagnostics suivants déclenchent souvent des douleurs très similaires à celles des trigger points dans ce muscle.

  • Syndrome du défilé thoraco-brachial
  • Bursite du coude
  • Radiculopathie C7 à Th1
  • Syndrome du défilé thoraco-brachial

En plus du dentelé,

… peuvent déclencher des douleurs très similaires à ce symptôme.

Il faudrait chercher les tensions et les trigger points de ces muscles, et le cas échéant, s’ en libérer pour exclure l’ origine musculaire des douleurs.

Si tel est le cas, vous pouvez les supprimer par un massage la plupart du temps et échapper à telle ou telle opération inutile (suppression de la 1re côte).

Bursite

Certes, le dentelé ne se situe sur aucune liaison musculaire du coude mais il peut déclencher des douleurs au bout de celui-ci, qui possèdent souvent les symptômes d’ une bursite.

En plus du dentelé, l’anconé et le triceps brachial peuvent contribuer à ce symptôme.

C’ est la raison pour laquelle vous devriez également examiner ces deux muscles, si vous souffrez de douleurs à l’arrière du coude.

Radiculopathie C7 à Th1

Une radiculopathie désigne l’ inflammation ou la lésion des racines nerveuses correspondantes qui s’ accompagne de troubles sensoriels aigus ou chroniques, voire de paralysies.

La douleur du petit dentelé postérieur et supérieur est très similaire à celle d’une radiculopathie C7 à Th1.

Cela s’applique surtout au petit doigt douloureux et insensible.

S’il existe exclusivement une radiculopathie, le muscle ne doit pas faire mal.

2. Petit dentelé postérieur et supérieur : origine, approche et innervation

Le muscle s’étend du cou, de la colonne thoracique et des côtes jusque sous l’omoplate.

Si nécessaire, vous trouverez ici les désignations exactes.

Origine

  • Apophyse de C6 à Th2

Insertion

  • 2e à 5e côte

Innervation

  • Le muscle est innervé par le nerf intercostal (segments Th1 à Th4).

Le X sur l’ image du muscle

  • indique l’ endroit approximatif d’ une tension fréquente et du trigger point.

3. Petit dentelé postérieur et supérieur : fonction

Le muscle soulève vos côtes et soutient ainsi votre diaphragme lors de la respiration.

4. Formation de tensions et de trigger points sur le petit dentelé postérieur et supérieur

Les problèmes apparaissent avant tout lorsque le muscle est excessivement et activement sollicité ou étiré constamment.

Éventuelles sursollicitations actives

  • Asthme
  • Toux
  • Respiration poussée

Éventuelles sursollicitations passives par un étirement durable

Il s’agit ici avant tout d’activités et de positions qui s’accompagnent d’ un « dos rond » et de bras tendus vers l’avant.

  • Conduite d’une voiture
  • Travail dans le jardin
  • Escalade en surplomb
  • Dos rond prononcé
  • Travail de bureau avec les bras en position d’anticipation

5. Petit dentelé postérieur et supérieur : palpation

Le petit dentelé postérieur et supérieur se situe sous la partie centrale et inférieure du trapèze. Voilà pourquoi vous ne pouvez pas le sentir.

Vous ressentez pourtant très bien les douleurs qu’il cause en cas de contraction sous pression.

De plus, vous placerez facilement la balle de massage sur le muscle grâce à une petite astuce.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans la partie suivante.

6. Petit dentelé postérieur et supérieur : automassage

Pour ce muscle, je vous conseille vivement une balle de massage.

Elle fonctionne à merveille et vous aide à libérer le muscle de ses tensions, trigger points mais aussi de ses douleurs.

Pour atteindre les fibres du muscle qui sont en partie cachées sous l’omoplate, vous devez croiser le bras du côté concerné devant votre corps et le maintenir en position.

  • Posez une balle de massage sur votre dos, dans la zone de l’Angulus superior (pointe supérieure de l’omoplate), appuyez-vous contre un mur et croisez ensuite le bras.
  • Explorez la zone autour de cette pointe et la moitié supérieure du bord intérieur de l’omoplate.
  • Cherchez les points douloureux.
  • Massez chacun de ces points en roulant sur eux lentement, 15 fois au maximum.
  • Expérimentez également les mouvements latéraux/horizontaux et de haut en bas/verticaux pour traiter le muscle depuis toutes les directions.

6.1 Massage alternatif avec le Trigger Fairy

Quand est-il judicieux d’utiliser le Trigger Fairy ?

  • Vous n’avez aucune place libre sur le mur pour la balle.
  • Il est trop éprouvant pour vous de vous masser en étant debout. Vous préférez être assis.
  • Le massage avec la balle est trop intense.

Comment utiliser le Trigger Fairy ?

  • Croisez le bras du côté concerné pour libérer le petit dentelé.
  • Tenez le Trigger Fairy dans l’autre main.
  • Amenez la main avec le Fairy au-dessus de votre autre bras.
  • Placez le Fairy sur le muscle et cherchez les points douloureux.
  • Dès que vous en trouvez un, exercez une pression un peu plus importante avec le Trigger Fairy tout en le tirant vers l’ avant.
  • Restez sur le point et respirez plusieurs fois profondément. Concentrez-vous ensuite sur une expiration longue, profonde et détendue.

Littérature

  • Calais-German, Blandine. Anatomy of Movement. Seattle: Eastland Press, 1993. Print
  • Davies, Clair, and Davies, Amber. The Trigger Point Workbook: Your Self-Treatment Guide For Pain Relief. Oakland: New Harbinger Publications, Inc., Print
  • Simons, David G., Lois S. Simons, and Janet G. Travell. Travell & Simons’ Myofascial Pain and Dysfunction: The Trigger Point Manual. Baltimore, MD: Williams & Wilkins, 1999. Print.
  • Schünke, Michael., Schulte, Erik, and Schumacher, Udo. Prometheus: Lernatlas der Anatomie. Stuttgart/New York: Georg Thieme Verlag, 2007. Print