NULL

Mal à l’arrière de la tête

Les maux de tête ressentis derrière la tête sont souvent provoqués par des tensions ou des trigger points dans la région du cou ; vous pouvez y remédier vous-même.

Un automassage peut vous aider à éliminer ces tensions et ces trigger points et à atténuer la douleur.

On commence dès le prochain paragraphe de cette page. Vous apprendrez quels sont les muscles et les parties du corps les plus souvent responsables des maux derrière la tête et comment vous devez les masser.

1. Description de l’automassage

  • Ne massez que les points tendus et douloureux d’un muscle.
  • Les tensions et douleurs sont le signe d’un dysfonctionnement musculaire et une sorte de rappel émis par votre corps afin que vous prêtiez attention à cette zone.
  • Massez-vous quotidiennement jusqu’à la disparition de la douleur !

En premier lieu, nous nous consacrerons aux principaux muscles responsables des douleurs. En règle générale, vous arriverez ainsi à atténuer la douleur.

Tout d’abord, je vous recommande d’effectuer uniquement les étapes 1 et 2 de l’automassage pendant quelques jours, tout au plus une semaine.

Si vous obtenez un soulagement, mais ne notez aucun progrès ensuite, continuez les étapes suivantes.

1.1 Mal à l’arrière de la tête : Étape 1 de l’automassage : zone 1 de la nuque

Muscles : trapèze, sterno-cléido-mastoïdien

Ne vous laissez pas impressionner par les termes inhabituels employés ici. Vous comprendrez tout de même où et comment vous devrez vous masser. Et c’est ce qui importe finalement !

Nous allons commencer par le muscle trapèze. Celui-ci est composé de trois parties : supérieure, moyenne et inférieure.

Pour vous, nous nous intéresserons ici uniquement à la partie supérieure, puisque celle-ci peut transmettre des douleurs derrière la tête en cas de tensions.

Le muscle se situe à l’arrière de votre cou et vous pourrez le masser à l’aide de la technique du pouce et de l’index et la technique pression et mouvement.

  • Pour l’attraper, pincez l’arrière de votre cou et tentez de saisir le muscle ou de l’étirer légèrement en l’éloignant du cou. Il s’agit de votre trapèze supérieur.
  • Il est plus facile de l’attraper juste en dessous du milieu du cou. Il n’est pas plus épais qu’un stylo ou que le petit doigt.
  • Il est plus difficile de l’attraper lorsqu’il est contracté car il colle au cou. Mais avec un peu de patience, vous y parviendrez.
  • Faites rouler le muscle entre vos doigts et examinez-le de cette manière en cherchant les points douloureux.
  • Dès que vous en trouvez un, faites-le rouler max. 10 fois entre vos doigts. Très souvent, les points les plus sensibles du trapèze supérieur se trouvent dans sa partie inférieure.
  • Vous pouvez aussi bien attraper le muscle et le bouger entre vos doigts en faisant des petits mouvements de oui-non avec la tête.

Le sterno-cléido-mastoïdien est le deuxième muscle souvent responsable des douleurs à l’arrière de la tête. 

Bien que difficile à prononcer, il est plus facile à trouver et à masser.

C’est le muscle apparent sur le côté du cou qui va de l’arrière de la tête à la clavicule et même au sternum.

Vous pourrez aussi masser ce muscle avec la technique du pouce et de l’index ainsi qu’avec la technique pression et mouvement.

  • Cherchez les points sensibles et massez-les chacun max. 10 fois en faisant des mouvements circulaires très lents.
  • Ou alors attrapez le muscle et faites à nouveau de lents mouvements de tête oui-non.

Ce sont ici deux zones que vous devez examiner. D’une part, celle qui va du sternum à l’arrière de la tête – cette zone est très facile à atteindre – et d’autre part, celle qui va de la clavicule à l’arrière de la tête. Nous commencerons par la première.

Au cas où lors du massage ou de la palpation du sterno-cléido-mastoïdien vous sentez votre pouls, c’est que vous avez touché une artère du cou. Ce n’est pas particulièrement grave mais ne la massez pas. Au lieu de cela, relâchez-la et reprenez le muscle, cette fois sans toucher à l’artère !

Pas à pas –examen à partir du sternum jusqu’à l’arrière de la tête.

1

Au niveau de votre sternum, cherchez en palpant le tendon du sterno-cléido-mastoïdien et essayez de l’attraper.

Vous y arriverez bien mieux en essayant quelques centimètres plus haut car le muscle y est plus gros et plus facile à localiser.

2

À partir de cet endroit vous pouvez très bien le suivre jusqu’à l’arrière de votre tête.

C’est surtout cette zone du muscle qui provoque les douleurs à l’arrière de la tête.

3

Pour sentir l’autre partie du muscle, placez vos doigts dans le premier tiers de la clavicule et essayez de l’attraper en pinçant le muscle sur le côté de votre cou.

4

Dès que vous le sentez entre vos doigts, faites-le rouler.

Mais uniquement de quelques centimètres car le haut du muscle est recouvert par la partie sternale, en fait celle qui part du sternum.

1.2 Mal à l’arrière de la tête : Étape 2 de l’automassage : zone 2 de la nuque

Muscles : semi-épineux de la tête et du cou, sous-occipital, splénius du cou

Nous continuons avec la zone des muscles derrière le cou et dans la nuque.

Vous masserez ces zones à merveille avec le Trigger Fairy ou une balle de massage.

L’avantage du Trigger Fairy est que vous pouvez masser votre cou de manière plus précise qu’avec une balle, que vous pouvez le faire en étant assis et que vous ménagez vos doigts, au contraire de l’automassage avec les mains.

Si vous n’avez pas de balle ni de Trigger Fairy, je vous explique plus loin comment vous masser avec les doigts.

Automassage avec le Trigger Fairy

On utilise ici des mouvements de massage linéaires précis ou la technique pression et mouvement.

Comme toujours au cou : commencez prudemment et n’augmentez la pression et la durée du massage que lorsque vous savez comment votre corps réagit au massage.

  • Prenez le Trigger Fairy à deux mains – une main sur l’arc, l’autre sur la poignée – et placez-la sur les muscles des vertèbres cervicales, mais en AUCUN CAS sur la colonne vertébrale !
  • Cherchez sur les muscles les points sensibles tout en appuyant avec le Fairy.
  • La main sur l’arc appuie tandis que celle de la poignée tire.
  • Examinez ainsi la zone juste en dessous du crâne jusqu’en bas de votre nuque.
  • Il est important aussi de tester la direction de la pression. Exercez celle-ci une fois plus depuis l’arrière et une fois plus depuis le côté.
  • Sentez les tensions douloureuses et faites un des massages suivants.
  • Mouvements linéaires précis : massez plusieurs fois un peu avant et un peu après un point sensible.
  • Procédez ici très lentement et précisément.
  • Technique pression et mouvement : appuyez sur le muscle et bougez votre tête. Faites quelques mouvements lents de oui-non et penchez aussi votre tête sur le côté.
  • Bougez surtout entre les épisodes douloureux sans pour autant maximiser la douleur.

La technique pression et mouvement avec le Trigger Fairy

1

Bougez toujours très lentement et avec précaution...

2

... et essayez de vous détendre pendant le massage.

Automassage avec une balle

  • Placez la balle de massage sur votre nuque, directement à côté de la colonne vertébrale.
  • Adossez-vous contre un mur et faites rouler la balle sur la zone directement à côté de la colonne vertébrale .
  • Procédez ainsi pour trouver les points sensibles.
  • Massez chacun de ces points en faisant 15 roulements au maximum. Commencez toujours un peu avant le point douloureux, faites rouler la balle par dessus, relâchez la pression, reprenez la position de départ et répétez le tout. Appuyez avec la balle à l’arrière sur les muscles du cou.
  • Procédez de la même manière un peu plus sur le côté du cou et appuyez la balle à partir du côté du muscle.

Qu’en est-il de votre mal à l’arrière de la tête ? Sentez vous si le massage a un effet et de quelle manière ?

1.3 Mal à l’arrière de la tête : Étape 3 : automassage avec les mains

Vous travaillez ici les mêmes zones que celles de l’étape 2. Je vous montre toutefois comment le faire avec les mains. Comme technique de massage, je vous recommande la technique pression et mouvement.

Vous pouvez travailler de manière très précise avec les mains, exercer ponctuellement une pression et vous concentrer sur de petites zones.

Cependant vos doigts se fatiguent vite, ce qui vous oblige à faire régulièrement de courtes pauses.

D’autant plus que le massage n’est pas aussi relaxant qu’avec un accessoire puisque vous devez effectuer une pression avec vos bras et vos doigts.

Mettez vos mains en cuillère et appuyez avec les bouts de vos doigts sur les muscles du cou. Cherchez les zones sensibles.

Dès que vous en trouvez une, restez-y, maintenez la pression et faites de petits mouvements de tête oui-non.

Pendant ces mouvements les douleurs vont varier. Concentrez-vous avant tout sur les zones sensibles provoquées par les mouvements sans augmenter la douleur.

Afin de traiter entièrement votre douleur à l’arrière de la tête, travaillez de nouveau – tout comme dans l’étape 2 – la partie arrière ET latérale des muscles du cou.

Ci-dessous, j’ai décrit d’autres muscles et zones qui peuvent provoquer des douleurs à l’arrière de la tête.

Vous venez de travailler les plus importants.

1.4 Mal à l’arrière de la tête : Étape 4 de l’automassage : arrière de la tête

Muscle : occipital

Pas à pas introduction – automassage de l’arrière de la tête

1

Penchez votre tête en avant et placez votre index tout en haut à côté de la colonne vertébrale – au milieu, vous pouvez sentir une ligne qui passe sur la colonne vertébrale et, juste à côté, vous pouvez sentir un creux petit, mais net.

2

Déplacez ensuite votre index à environ 2-3 centimètres sur le côté.

Dans cette zone, cherchez un tout petit creux/une cavité. Vous devrez chercher un peu pour pouvoir le trouver.

3

Dès que vous l’avez trouvé, examinez la zone sensible en appuyant dedans.

Ici se trouve un point du muscle occipital qui contribue aux douleurs à l’arrière de la tête. Le muscle est si fin que vous ne le sentirez pas. Mais vous éprouverez très bien sa sensibilité s’il est tendu.

Si ce muscle/ce point est douloureux, alors soutenez votre main avec la main libre et massez-le max. 15 fois avec la technique des doigts.

1.5 Mal à l’arrière de la tête : Étape 5 de l’automassage : sur le côté de la tête

Muscle : temporal

Le muscle temporal est un muscle fin qui stabilise et ferme votre mâchoire.

Il est plat et forme un arc depuis le devant de votre oreille jusqu’à un peu après l’arrière. C’est la partie arrière qui vous intéresse, puisque c’est elle qui peut provoquer des douleurs à l’arrière de la tête lors de tensions.

  • Massez la zone au-dessus et à l’arrière de l’oreille avec la technique des doigts et cherchez les zones sensibles.
  • Pour détendre votre muscle, ouvrez un peu votre bouche. Quinze mouvements linéaires sont suffisants pour une séance.
  • Afin de ménager vos doigts, je vous recommande d’avancer votre main libre en soutien de la main qui masse.
  • Dans l’image de droite je suis justement sur le coté le plus en arrière du temporal ! Faites aussi attention à la zone au-dessus de votre oreille.
  • Vous pouvez également assouplir le temporal en travaillant avec la technique pression et mouvement n .

Appuyez avec le bout de vos doigts sur le muscle.

Ouvrez votre bouche, fermez-la de nouveau et serrez vos dents.
Répétez ce processus env. 20 fois.

1.6 Mal à l’arrière de la tête : Étape 6 de l’automassage : mâchoire

Muscle : digastrique

Ce muscle se situe en dessous de votre menton et de la mâchoire. C’est la zone en dessous de votre mâchoire qui nous intéresse puisque les tensions dans cette zone provoquent des maux de tête à l’arrière ou peuvent y contribuer.

Travaillez le muscle digastrique avec la technique pression et mouvement ou la technique des doigts.

  • Appuyez avec le bout des doigts – 1 à 2 doigts max ; – dans la zone directement en dessous de la mâchoire et cherchez les points douloureux.
  • Pour la technique pression et mouvement, ouvrez et fermez la bouche env. 20 fois.
  • Pour utiliser la technique des doigts, massez très lentement max. 15 fois les points sensibles – s’il y en a.

2. Votre auto-évaluation

Important ! Dans quelle zone le massage vous a-t-il le plus aidé, dans laquelle le moins ?

Quels muscles étaient faciles à travailler et quels muscles vous ont donné des difficultés ?

Réexaminez votre massage et testez la position des doigts. On ne devient pas un maître ès massages du jour au lendemain.

Les méthodes présentées ici pour soulager les douleurs à l’arrière de la tête sont très efficaces, mais ne donnent des résultats que lorsqu’elles sont bien faites.

Bien sur, il vous faudra du temps avant d’apprendre à masser correctement tous les muscles présentés. Mais cela paiera à la fin.

Merci d’avoir lu les informations et bon rétablissement.