NULL

Douleurs au coude ou douleurs au creux du coude : comment s’en débarrasser

Les douleurs au coude ou au creux du coude apparaissent souvent quand les muscles du bras sont trop sollicités et tendus. Cela finit par provoquer une irritation et une inflammation des tendons du coude.

La prise de médicaments anti-inflammatoires va souvent au mieux soulager les douleurs de manière passagère mais ne va pas aider à combattre la cause réelle.

Sur cette page, vous allez découvrir quels muscles causent les douleurs au creux du coude et comment vous pourrez les éliminer.

Si vos douleurs ne sont pas localisées dans le creux du coude mais au contraire sur le côté intérieur ou extérieur du coude, veuillez vous reporter aux articles correspondants.

1. Les causes des douleurs au coude ou dans le creux du coude

Les tendinites, c’est-à-dire l’inflammation des tendons, sont souvent rendues responsables des douleurs dans le creux du coude ou au coude.

Il y a certainement une part de vérité là-dedans mais on oublie trop souvent une chose.
Pourquoi un tendon s’enflamme t-il ? Un tendon relie les muscles aux os. Il est donc le lien qui transmet la force du muscle à l’os.

Les muscles trop sollicités, les trigger points et les tensions ont généralement un point commun : ils indiquent une tension musculaire élevée. Cette tension se transmet naturellement aux tendons du muscle correspondant, ce qui peut conduire à une inflammation.

Un tendon peut donc s’enflammer lorsqu’il est trop sollicité par le muscle correspondant. En fin de compte, cela signifie que deux structures sont souvent trop sollicitées : le muscle et le tendon.

Cette forte sollicitation peut être de nature chronique ou aiguë. Alors que les mouvements répétitifs entraînent une surcharge chronique par exemple, la surcharge aiguë provient le plus souvent d’une charge saccadée ponctuelle et trop forte.

Ces deux formes de surcharges conduisent à une tension musculaire élevée et au développement de trigger points, d’où l’apparition de douleurs.

2. Se débarrasser des douleurs au coude ou dans le creux du coude

Pour réussir à vaincre une inflammation, il faut arriver à normaliser la tension des muscles correspondants. Dans le cas présent, il s’agit de la baisser. L’automassage est ici un moyen de premier choix.

En cas de douleurs au coude ou dans le creux du coude, deux muscles et leurs tendons sont surtout impliqués.

Un automassage de ces muscles permet de réduire la tension et contribue ainsi à soulager et à éliminer la douleur à long terme.

Il s’agit ici du biceps brachial et du muscle brachial. Dans le paragraphe suivant, je vous décris comment les masser afin d’éliminer vos douleurs au coude.

3. Les douleurs au coude ou dans le creux du coude : description de l’automassage

Commençons par le massage du muscle brachial.

Pour ce faire, vous devez bien sûr d’abord pouvoir le localiser et le sentir.

  • Placez votre pouce à environ 2 à 3 cm au-dessus du creux de votre coude et appuyez légèrement sur le tissu musculaire sensible.
  • Déplacez le pouce plusieurs fois de gauche à droite. Lors de ce mouvement, vous devriez sentir bouger un muscle sous votre pouce. C’est le muscle brachial.
  • Déplacez votre pouce légèrement de bas en haut afin de bien sentir tout le muscle.

3.1 Automassage du muscle brachial

Une fois le muscle repéré, voyons le massage proprement dit. Pour cela, nous utiliserons la technique du pouce ou la technique pression et mouvement.

  • Technique du pouce : appuyez sur le muscle brachial et cherchez les points douloureux et sensibles. Dès que vous en avez trouvez un, massez le précisément 10 à 15 fois avec le pouce.
  • Appuyez un peu avant l’endroit douloureux du muscle et effectuez un petit mouvement de massage jusqu’à l’extrémité opposée du point sensible.
  • Faites attention à rester sur le muscle et à ne pas glisser vers l’intérieur, car vous pourriez masser un nerf. Une fois que vous sentez une sensation de picotement ou de brûlure sous vos doigts, vous savez qu’il est temps de revenir au muscle.
  • Technique pression et mouvement : pincez le muscle entre votre pouce et votre index.
  • Appuyez sur le muscle tout en pliant et tendant votre coude plusieurs fois.
1

Technique du pouce

2

Technique pression et mouvement

3.2 Automassage du biceps brachial

Lors de la prochaine étape, nous allons nous occuper de votre biceps brachial. Ici, vous pourrez utiliser la technique du pouce – comme en haut – ou la technique pression et mouvement. Cette dernière est décrite ci-après.

Vous n’aurez pas de mal à sentir le biceps.

  • Formez une pince avec votre main et attrapez le muscle courant à la superficie de la partie supérieure de votre bras.
  • Palpez pour examiner l’ensemble de votre biceps. Partez du creux de votre coude et remontez jusqu’à votre épaule.
  • À présent, pincez à nouveau le muscle – votre pouce soutient l’arrière du bras – et appuyez avec le bout des doigts sur le muscle.
  • Pliez et étirez le coude lentement environ 10 à 15 fois. Sentez-vous votre biceps bouger sous vos doigts ?
  • Chaque fois que vous trouvez un point sensible, ralentissez le mouvement et concentrez-vous sur celui-ci.

3.3 Autres muscles éventuellement problématiques

En plus des muscles décrits ci-dessus, deux autres encore peuvent conduire à des douleurs au coude. Comme ils sont moins souvent impliqués, je n’ai fait qu’« une seule » petite vidéo pour vous présenter les deux autres muscles !

Il s’agit du supinateur et du long supinateur !

4. Encore un conseil important concernant les douleurs au coude

Répétez les massages de ces deux muscles quotidiennement, idéalement plusieurs fois, jusqu’à la totale disparition de vos douleurs au coude.

Si vous ne ressentez aucune douleur ou aucune forte sensibilité, alors assurez-vous d’avoir trouvé le « bon » muscle.